Illusions

1425040432 hands man and god


Une certaine portion de l'humanité butte encore sur le concept de réalité, et aussi sur sa capacité à vivre son plein potentiel créateur. 

Parfois, on peut être amené à croire que notre réalité est la base à partir de laquelle nous pouvons nous situer, créer des lois (scientifiques ou juridiques), et découvrir des vérités. C'est méconnaître que la vérité peut à la fois découler de la réalité, et la réalité découler de la vérité...

J'entends encore dire:"LA vérité? qu'entends-tu exactement par vérité, n'est-ce pas simplement TA vérité?"

Nous avons déjà plusieurs concepts qui se mélangent ici:
Réalité
Vérité
Individualisme
Universalisme 

Pour mettre fin rapidement au débat, intérieur ou verbal, de savoir ce qui est universel et ce qui nous est propre, je dirai simplement qu'il est temps de se référer au fait que nous ne sommes pas séparés du divin. En d'autres mots que l'individu n'est pas séparé de l'univers (ce qui est pourtant évident!). 
En effet, si Dieu est en toute chose, comment telle ou telle chose pourrait être dénuée de divin? Si une vérité est, comment peut-elle ne pas être? 
Si c'est vrai comment cela peut-il ne pas être vrai en même temps? 

Vous percevez l'absurdité de séparer individuel d'universel? 
De comparer SA vérité à LA vérité?
C'est pour cela qu'on peut affirmer "Si c'est vrai pour moi, c'est vrai!", et "Si c'st vrai pour vous, c'est vrai!"
Car ce qui est vrai ne peut que l'être...


Il en est de même pour la réalité. 
Les réalités (comme les vérités) co-existent. Et ici, j'utilise sciemment le pluriel...
C'est simplement parce que nous tentons trop souvent de décoder ces vérités ou réalités à partir du mental, un outil pour le moins particulier, que nous avons des difficultés à les rassembler en une seule et même entité vivante. 
Pour trouver réalités et vérités, vivantes et saines, nous devons placer notre conscience dans un centre unifié (comme le coeur ou le mental dit supérieur).
À partir de ce centre unifié, nous verrons directement que toutes vérités se valent, que toutes réalités fusionnent ou co-existent en une. 

C'est pourquoi toute vérité est valable
Il suffit de la croire pour vraie et celle-ci est devenue vraie pour celui ou celle qui la croit. 
C'est aussi simple que cela. 
Une vérité scientifique, est scientifiquement vraie. 
Une vérité farfelue est "farfeluement" vraie!
Et c'est bien ainsi. Car une vérité, aussi surprenante soit-elle, est toujours supportée par l'univers dont elle fait partie. 
En d'autres mots, Dieu n'empêche rien, ne punit personne, et ne remet rien en question. C'est l'humain (par son mental tranchant) qui remet en question et qui sépare le vrai du faux. Mais intrinsèquement ce que nous croyons être vrai, l'est indéniablement. 

Nous n'avons pas beaucoup parlé du rapport qu'il existe entre vérité et réalité. 
Nous avons rapidement dit que certains humains ont choisi (ou été conditionnés à croire) que la réalité donne naissance aux vérités. 
Par exemple, lorsque l'on voit une pomme tomber d'un arbre, on peut en déduire certaines lois et vérités... C'est pour le moins, méconnaître certaines lois universelles plus profondes. (Même si cette vérité est elle aussi... vraie...).
Mais qu'advient-il de nos croyances si pomme se met à léviter? 
Qu'advient-il lorsqu'on peut vivre sans absorber de nourriture physique? 
Qu'advient-il lorsque l'on peut être conscient de vies passées? 
Qu'advient-il lorsqu'on voit l'invisible?
Qu'advient-il alors de ces prétendues vérités? 
Et surtout qu'advient-il de nos croyances? 
Ne sommes-nous pas amenés à remettre régulièrement nos croyances en question et ainsi permettre à d'autres vérités de venir enrichir notre vécu? 

De plus, il faut savoir (et goûter par l'expérience) que nos réalités découlent de nos vérités et de nos croyances. 
Par notre nature divine reconnue, en tant que créateurs (car nous ne sommes pas séparés de Dieu), il suffit de faire l'effort d'adapter nos croyances pour que notre réalité change également. 
Qui n'en a pas encore fait l'expérience?!

La réalité, ainsi que les vérités associées, est toujours précédée par nos croyances (conscientes et inconscientes) en celle-ci. 
Et nos croyances sont elles-mêmes précédées par notre état d'être (conscient et inconscient). 
En d'autres mots, être précède toute expérience

Alors, plutôt que croire que l'on sera heureux si nous vivons certaines expériences, nous pouvons vivre ces expériences en ÉTANT heureux. 
"Le bonheur n'est pas créé en tant que résultat de certaines conditions, certaines conditions sont crées en tant que résultat du bonheur.
L'amour n'est pas créé en tant que résultat de certaines conditions, certaines conditions sont créées en tant que résultat de l'amour.
La joie n'est pas créée en tant que résultat de certaines conditions, certaines conditions sont créées en tant que résultat de la joie.
La compassion n'est pas créée en tant que résultat de certaines conditions, certaines conditions sont créées en tant que résultat de la compassion.
L'abondance n'est pas créée en tant que résultat de certaines conditions, certaines conditions sont créées en tant que résultat de l'abondance.
La compassion n'est pas créée en tant que résultat de certaines conditions, certaines conditions sont créées en tant que résultat de la compassion ..." 
(extrait de "Ten Illusions" N. D. Walsh)

Nous savons maintenant comment rendre nos vies meilleurs, en cultivant l'état de ce que nous souhaintons vivre. 
"En étant ce que nous souhaitons voir dans le monde" (Gandhi)


Merci, 
Jérémy